épilation

    Les esthéticiennes bientôt autorisées à l’épilation à la lumière pulsée ?

     

    Certains sujets sont incompréhensibles, et en matière d’épilation, la question de la méthode dite à la lumière pulsée ou au laser, en fait partie. Si les esthéticiennes se révèlent au quotidien les partenaires épilation d’un grand nombre de femmes, elles n’ont jusqu’à aujourd’hui pas le droit de pratiquer ce type d’épilation. Une anomalie, qui devrait prochainement être corrigée par un décret gouvernemental.

     

    L’épilation, un soin beauté attrayant et une prestation plébiscitée par vos clientes

     

    Les esthéticiennes à domicile mais aussi les Instituts de beauté rivalisent d’imagination pour étoffer leur carte de prestations beautés. Si certains Instituts se sont équipés afin de répondre aux demandes de soins amincissants de certaines de leurs clientes, notamment en choisissant un équipement de cryolipolyse, d’autres s’efforcent de satisfaire la tendance forte du moment avec des soins onglerie en tout genre : de l’extensions d’ongles au Nails art, l’univers de la manucure s’est profondément transformé aujourd’hui.

    Pourtant, certains soins beauté s’imposent comme incontournables sur les cartes des prestations des esthéticiennes. Si le maquillage en fait incontestablement partie, il en est de même avec l’épilation, qui continue à attirer les hommes et les femmes. Désormais, les femmes poussent la porte de votre institut de beauté pour se faire chouchouter à l’occasion d’un soin épilatoire. Epilation du maillot, épilation des aisselles, … les prestations se multiplient tout comme les produits innovants imaginés par les marques spécialisées en la matière.

     

    Les soins épilation, une guerre récurrente entre les esthéticiennes et les dermatos

     

    Aujourd’hui, les esthéticiennes peuvent ainsi valoriser leur savoir-faire en utilisant des cires à épiler, qui ne provoquent ni rougeurs, ni allergies. Respectueuse de la peau, la cire à épiler sans colophane est une cire épilation 100 % respectueuse de la peau. Et en tant que partenaire des esthéticiennes, votre grossiste esthétique vous a sélectionné la gamme Précieuse Epil, la cire dernière génération sans colophane.  Au-delà de ces innovations multiples, les esthéticiennes se sont concentrées, depuis bien longtemps, sur les réponses épilations à apporter aux attentes des femmes. Mais ces professionnelles de la beauté ne sont pas les seules à s’en préoccuper, et aux termes de la loi (de 1962), elles ne sont pas spécialisées en la matière (sic !). Cette loi précise en effet : « Tout mode d’épilation, sauf les épilations à la pince ou à la cire, est un acte médical, qui ne peut être pratiqué que par des professionnels paramédicaux ou médicaux. « Ainsi a-t-on vu se multiplier ces dernières années les actions en justice (le plus souvent initiées par des dermatologues) pour poursuivre les esthéticiennes pour exercice illégal de la médecine ? En cause, l’épilation à la lumière pulsée qui doit, selon le corps médical, rester de l’ordre du geste professionnel, dédaignant au passage les compétences de ces professionnelles, qui travaillent en Institut de beauté.

    Vers une autorisation de l’épilation à la lumière pulsée en Institut de beauté ?

     

    Pourtant, le gouvernement travaille à une évolution de cette législation, tendant à autoriser les esthéticiennes à pratiquer cette épilation à la lumière pulsée. Cette autorisation sera soumise à conditions, notamment en termes de formation. Si on ne connait pas tous les détails de ce décret, ce dernier serait déjà rédigé, ce qui a provoqué la colère des dermatologues. Les esthéticiennes, elles-aussi, ont commencé à répondre à ces professionnels de santé, en soulignant que la formation prévue à ce stade devrait leur permettre de pratiquer cette épilation en toute sécurité. Si l’épilation à la lumière pulsée devrait donc, sauf surprise de dernière minute, être autorisée pour les esthéticiennes, il n’empêche que l’opposition entre les esthéticiennes et les dermatologues risque de s’intensifier au cours des prochaines heures. Quand on vous le dit, l’été sera chaud… dans tous les sens du terme.

    Et vous, l’épilation à la lumière pulsée, vous en pensez quoi ? Attendez-vous cette autorisation accordée aux esthéticiennes ?

X