Accompagner les esthéticiennes

No Make Up, quand la mode appelle à un quotidien sans maquillage

Make Up ou No Make Up des tendances beauté à décrypter

 

Les mouvements appelant à refuser le maquillage ou l’épilation se multiplient, en prétextant le plus souvent, la défense de la liberté de la femme. Les esthéticiennes peuvent se sentir concernées puisque ces mouvements appellent parfois au boycott des Instituts de beauté. Et si la liberté des Femmes consistait justement à suivre leurs propres envies, et à se décider par elles-mêmes. Alors les esthéticiennes d’aujourd’hui, des ardentes défenseuses de la liberté de choix des femmes ?

 

 

Maquillage ou no make up, des tendances divergentes en matière de beauté

 

Les esthéticiennes connaissent bien ces nouvelles tendances, qui se multiplient depuis quelques années. Des femmes invitent d’autres femmes à les rejoindre dans des mouvements, prônant le rejet du maquillage. Il ne s’agit pas (uniquement) de s’attaquer aux cosmétiques et autres produits de maquillage, qu’utilisent, chaque jour, les esthéticiennes et les professionnelles de la beauté et du bien-être, mais bien de promouvoir la liberté de la femme. Et cette liberté passerait notamment par la possibilité de refuser le maquillage au quotidien, ou même par rejeter le diktat de l’épilation. Ainsi, la journaliste  Haciba Meïra a créé un compte Instagram Nomakeupmouvement pour : “Survivre aux injonctions à être glamour. S’aimer sans gloss ni blush. Témoignages de femmes qui s’interrogent

Pour les esthéticiennes comme pour nous, en tant que grossiste esthétique, il n’est pas possible d’ignorer ces tendances, même si, comme bien souvent, nous estimons que certains propos avancés sont extrémistes et caricaturaux. Comment réagir face à ces mouvements, qui appellent bien souvent au boycott des Instituts de beauté, sans tomber à notre tour dans le piège de la caricature ? La question nous taraude, comme elle peut interloquer de nombreuses esthéticiennes.

 

Beauté et maquillage, les esthéticiennes au service du bien-être et de l’image

 

Pourtant, une femme poussant la porte d’un Institut de beauté pour s’offrir un soin amincissant, ou la jeune femme osant appeler une esthéticienne à domicile pour un soin épilation ou une manucure cherche avant tout à se faire plaisir, en prenant soin d’elle et en s’offrant un instant apaisant. Les arguments des mouvements No Make Up sont aussi nombreux que variés.  Pendant longtemps, ces mouvements basaient une partie de leurs propos sur la maltraitance animale, générée par les cosmétiques en général, mais depuis des années, les grandes marques et les professionnelles de la beauté se sont mobilisées et aujourd’hui, les produits de beauté sont élaborés sans essais cliniques sur les animaux, comme les produits de beauté élaborés à partir des sels minéraux de la mer morte par Jericho.

Mais ces arguments ne sont plus les seuls à figurer parmi les revendications de ces mouvements, vantant la tendance sans maquillage et sans épilation. Ces derniers évoquent désormais les impératifs pesant sur les femmes au quotidien. Le maquillage et les cosmétiques en tout genre seraient, à les croire, les conséquences d’une société, faisant de l’apparence féminine un élément essentiel de la personnalité de chacune.

 

Prendre soin de soi et de son apparence, avant tout une question personnelle  

 

Il vous suffit de vous renseigner sur les arguments de ces mouvements, pour comprendre qu’on dénonce la charge mentale, que représente le maquillage au quotidien pour les femmes, que l’on condamne cette société, qui a fait de l’épilation une règle édictée par les hommes pour des femmes, qui a fait des canons de la beauté un critère de réussite ou de succès, …

En tant qu’esthéticienne au service d’un grossiste esthétique, je peux comprendre que l’on se pose toutes ces questions, et que des problématiques concentrent l’attention de certaines et de certains. En revanche, je ne comprends pas le jusqu’au boutisme de ces mouvements. Nous, les esthéticiennes, nous d’appelons pas à ce que toutes les femmes viennent passer, chaque semaine, une heure dans nos Instituts de beauté, alors pourquoi pourraient-ils appeler toutes les femmes à se détourner du maquillage, de l’épilation, et de la beauté en général.

Bien évidemment, dans une société de l’image, l’apparence (et donc la beauté et le maquillage) s’est imposée comme essentielle au quotidien. Mais chaque femme peut alors suivre ses propres envies, tout en restant informée des dernières tendances. Certaines préféreront une manucure traditionnelle, là où d’autres ne jureront que par la pose de faux ongles. D’autres se détourneront de cette prothésie ongulaire pour succomber aux possibilités offertes par le Nails Art.

Et que dire d’une cliente s’offrant un soin de cryolipolyse dans un Institut de beauté. Obéit-elle à une injonction de la société à être parfaite ou se fait-elle plaisir en prenant soin d’elle au cours d’un soin apaisant et amincissant ? Nous avons notre propre idée sur la réponse à apporter, mais nous ne voulons pas l’imposer à toutes les femmes. Alors voilà, selon moi, l’approche que devrit être celle des esthéticiennes. Comprendre (ou tout du moins ne pas les condamner)  celles et ceux, qui défendent ces tendances No Make Up tout en défendant passionnément la liberté de chacune à se faire plaisir en prenant soin de soi. Après tout, c’est la raison d’être de nos Instituts de beauté et la motivation des esthéticiennes à domicile : répondre aux attentes de nos clientes pour leur faire plaisir.

Et vous, quel est votre avis sur le sujet ? Comment réagissez-vous lorsque vous êtes confrontés à un ardent défenseur du « No Make Up » ? Laissez-nous un commentaire ou écrivez-nous par mail. (audrey@esthetiquemarket.com)

 

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    quatre × 5 =


    X